Découvrez les Produits, Services et Initiatives des Acteurs Eco-durables Polynésiens! 

 

La réunion sur le climat préparatoire à la COP 23 à Bonn a pris fin jeudi 18 mai. On ne peut pas dire que le climat était à l‘optimisme. Entamé dans la crainte que les hésitations américaines démotivent les négociateurs, voire créent un effet domino sur certains pays, ce round s’est néanmoins terminé sur une volonté exprimée de "rester positifs". Méthode Coué ?

 

Le processus climatique restait de fait suspendu à la décision du président américain, n’ayant pas encore pris position à l’époque. Près de 50 pays parmi les plus vulnérables au changement climatique ont appelé à renforcer l'action mondiale contre le réchauffement planétaire et ont appelé toutes le nations à se retrouver dans cet état d’esprit lors de la COP 23 qui se tiendra à Fidji, dans le Pacifique, en novembre prochain.

- Les négociations sur le climat s’achèvent à Bonn (Sciences et Avenir)

  

L’heure est en effet à l’urgence. L'ensemble des indicateurs du réchauffement climatique est à un stade alarmant. La planète a battu en 2016 son 3e record annuel consécutif de chaleur, avec une température supérieure d'environ 1,1°C à la moyenne de l'ère pré-industrielle, selon l’Organisation météorologique mondiale. (OMM). Le 21e siècle compte déjà 16 des 17 années les plus chaudes depuis le début des mesures en 1880.

- Réchauffement climatique : tous les indicateurs sont au rouge (France 24)

 

L’urgence est d’autant plus forte qu’après avoir longtemps entretenu le suspense, le président américain Donald Trump a annoncé le 1er juin la sortie de l'accord de Paris sur le climat, isolant les Etats-Unis sur la scène internationale et semant la consternation parmi les 194 autres pays signataires de ce texte historique. 

- Climat : Trump quitte l'accord de Paris, consternation à travers le monde (TNTV)

 

À Tahiti, le président de l’Assemblée a réagi à l’annonce : « Nous regrettons que le Président des États-Unis n’ait pas plus de considérations pour les peuples des États insulaires du Pacifique (…) sa décision est un mauvais coup porté contre notre maison commune », a déclaré Marcel Tuihani.

- Accord de Paris : « Le retrait des États-Unis, un sale coup pour notre maison commune » selon Marcel Tuihani (TNTV)

 

 Le Pacifique est d'autant concerné qu'à la problématique du réchauffement climatique se rajoute celle de l'acidification des océans... L’intensification des émissions de gaz à effet de serre met à rude épreuve le milieu marin, victime d’une réaction chimique qui provoque son acidification, affecte sa biodiversité et présente des risques accrus d’événements climatiques ...  Les Nations unies au chevet des océans (Le Monde)

   

Ava-infos > News

  • Pour un développement plus "durable" : il existe des alternatives +

    Le développement économique n’est pas qu’une affaire de gros sous. Certaines associations et entreprises l’ont compris et donnent une dimension Découvrir
  • Journée mondiale de l’Océan +

    Le 8 juin, était célébrée la Journée mondiale de l’Océan. Véritables poumons de notre planète, les océans fournissent une très Découvrir
  • Santé et environnement : de vrais problèmes +

    Tahiti/paradis ! C’est l’image de marque que l’on souhaite « vendre » à l’extérieur. Oui, mais… Des chiffres publiés en juin, notamment à Découvrir
  • Expérimentations nucléaires : le long parcours du suivi post-essais +

    Entre 1960 et 1996, la France a réalisé plus de 200 essais nucléaires dont 193 en Polynésie française. La levée Découvrir
  • Menaces sur la biodiversité et réactions +

    Le 21 juin, le ministre national de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé la mise en place d’un « plan Découvrir
  • La problématique des déchets, encore et toujours d’actualité +

    Les déchets s’accumulent. Qu’en faire ? Les solutions techniques, parfois difficiles à mettre en place, ne sont pas les seules réponses Découvrir
  • 1